Comme une envie de glace vanille pistache

Coudre le corps principal d’une robe semble être un travail monstrueux mais c’est en réalité la partie la plus facile une fois qu’on connait le processus.  Le reste demande plus de précision, de patience et de fignolage. Plus encore quand on ne sait pas où on va.

Pfiouuu, cette piece plastron n’aura pas été facile. Heureusement que ma poitrine n’est pas très avantagueuse sinon cela aurait été encore plus compliqué de créer une pièce qui moule correctement mon buste.

Le devant est juste monté à l’épingle et je pense que je vais devoir retourner acheter d’autres boutons dorés. J’hésite à faire en sorte que la pièce soit totalement amovible ou bien coudre un des cotés afin d’être moins embêtée pour  fermer le haut.

Pareil pour les manches, oui, non, un chemisier, des manches en voile, des manches normales … On verra.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s