Je steampone, tu steampones, nous …

Petite vue d’ensemble de la fameuse steamponaise.

C’est encore bourré d’épingles, il y a encore beaucoup à faire mais c’est motivant. Je suis heureuse d’avoir trouvé un moyen de plier le furisode en pouf sans pour autant le découper.  Mais je réfléchis à me racheter un autre furisode que je pourrais convertir en robe victorienne.

J’ai aussi trouvé une pipe japonaise, toute simple, un kiseru de 1912 en bois et laiton. Il va s’ajouter à ma petite collection d’antiquités.

Le bras mécanique n’a pas avancé hélas, pour la simple et bonne raison que le fer a soudé m’a explosé dans les mains, pof ! Quand je disais que je n’étais pas bricoleuse, il a dû le sentir et a préféré se suicider. Mais ça ne m’arrête pas. j’ai trouvé un kit de soudure à froid pour laiton, ça devrait pouvoir faire l’affaire. J’ai aussi reçu mon cuir, je devrais en avoir assez pour faire mon carquois et le plastron pour l’archère, , et la prothèse de la steamponaise. J’ai hâte de commencer, mais c’est week end, donc c’est relâche.

Edit: Et pour petit rappel, comme plusieurs personnes m’ont posé la question, porté normalement, c’est bel et bien un vrai furisode.

Advertisements

4 Comments (+add yours?)

  1. Lycoris
    Mar 16, 2013 @ 13:11:58

    Tu vends du rêve ♥

    Reply

    • nylh
      Mar 18, 2013 @ 13:16:36

      Huhu, oui, et si j’avais pris la tête en photo, c’était plutôt du cauchemar ( fatigue, crève et boutons, le combo gagnant XD )

      Reply

  2. Tinkybell
    Mar 16, 2013 @ 14:06:40

    J’aime beaucoup le principe du corset sur le kimono, d’autant que les deux tissus sont mmagnifiques! Dommage pour le fer à souder. Je pensais pas que ça puisse péter ces choses là, ça doit bien faire peur sur le coup quand même! XD

    Reply

    • nylh
      Mar 18, 2013 @ 13:17:48

      C’était un pistolet fer à souder de la foire’fouille, mauvaise idée; J’ai été en racheter un autre plus performant dans un vrai magasin de bricolage, ça va tout de suite mieux. Mais oui, sur le coup ça fait peur, d’autant plus que j’avais en même temps la trouille de me bruler.

      Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s