Fleurs de métal

C’est relache, toutes ces histoires d’auto édition m’ont énormément stressée et j’ai décidé de faire un break, même si j’ai déjà entamé la rédaction du tome 3 ( avant le tome 2 sinon ça ne serait pas drôle ). J’ai toujours envie de publier ce cycle mais je suis encore trop peu confiante en moi même et l’ampleur des démarches me terrifient. Peur de ne pas y arriver, de décevoir. L’éternelle phobie de l’échec qui me fait hélas souvent abandonner mes projets alors que je suis près du but. Mais pour Gariath, je dois m’accrocher. Je veux juste me donner un peu plus de temps et mettre mes idées au clair. Je n’ai aucune obligation après tout.

Alors en attendant de retrouver confiance et motivation, je continue dans ma lancée et fabrique des ornements de métal pour la Chinasteam.


C’est un peu fastidieux, mais je suis assez contente de mes pivoines. Il faut encore que je travaille sur les barrettes car cela fait encore un peu trop “cheap” au niveau du design des nuages, mais ça prends forme tranquillement.

Advertisements

ChinaSteam

Après la steamponaise, je crois que je suis partie pour une ChinaSteam. Et tant pis si j’ai l’air aussi asiatique qu’une loutre qu’on aurait peint en bleu… Je mettrais mon masque.

J’ai juste envie de me lâcher, et de faire fît de toutes les conventions en y allant gaiement dans la fusion de style. J’aime les tenues traditionnelles asiatiques et la mode de la fin du XIXème, alors tant pis si je n’ai pas le physique ou les connaissances ethnologiques, j’ai envie de le faire quand même. Innover un peu, sortir des sentiers battus. Les asiatiques sont magnifiques en complet ou en crinolines alors pourquoi ne pas faire l’inverse et aller hors du cadre ethno géographique. Après tout, je suis au delà de l’uchronie.

 

IMG_1039

Pour le moment, je n’ai que quelques éléments de définitifs, un corset 1902, un col 1904 fait dans le même tissu que le corset et une jupe de la dynastie Qing. Je suis aussi en train de fabriquer des protèges ongles en laiton ainsi que des fleurs en métal pour les ornements. Le reste … Je vais voir. J’aime le coté confortable des deux jupes sur un pantalon bouffant mais la jupe longue pourrait faire un joli melange rappelant à la fois l’orient et l’occident. Pour le haut, c’est pareil, un hanfu serait plus typé, ce qui donnerait une tenue à dominance principale chinoise.
Et le chapeau, j’hésite mais j’aime ces larges chapeaux à voiles qui masquent le visage.

Bref … a voir. Attendons de recevoir la jupe qing avant d’aller plus loin.

Et une déclinaison coréenne et vietnamienne sont prévues pour plus tard… bien plus tard.

Qiulin and Huojin

J’ai envie de changement et suis partie sur un petit monde à tendance fantasy d’inspiration chinoise. Je suis encore pas mal rouillé en dessin ,mais je voulais tenter une petite mise en situation, des poses de combat et …..

… c’est un peu raté. Mais c’est moins statique que d’habitude.

Et comme m’a dit une de mes amie, on sent mes années Elfquest fan. Ça n’était pas fait exprès mais c’est avec cette série que j’ai appris à dessiner, il est normal que ça ressurgisse de temps en temps. Dessiner m’avait quand même pas mal manquer et je crois que je vais encore m’amuser un peu avec ces deux là.

Corset moderne – baleinage

Une seule moitié du corset est baleinée. C’est impressionnant le temps que cela peut prendre et la force aussi. Couper les 18 premières baleines en métal m’a pris plusieurs heures.

Mais ça en valait la peine, rien qu’avec une moitié on sent la difference, les courbes sont belles et lisses, sans plis. Je n’ai pas utilisé de baleines en acier comme indiqué ( 16 baleines acier pour 2 ressorts d’après les instructions succinctes du patron), mais des baleines ressort, plus souples qui laisser un peu plus de marge de mouvement au corps. Il restera en plus de finir la seconde moitié à orner d’une dentelle, poser des jarretelles et puis pour la suite en verra en fonction de l’inspiration.

Seriez vous prêt à …

Voilà, depuis que j’ai commencé à écrire la Lijhline, ça me travaille, j’ai l’impression de vraiment être arrivé à faire quelque chose de bien, de présentable, quelque chose qui pourrait plaire, même à ceux qui ne connaissent pas l’univers que je traine depuis tant d’années.

Je souhaite vraiment publier ce cycle, sans la pression d’une maison d’édition. Mais l’auto édition coute cher si on veut bien faire les choses. entre relecture, corrections, maquette, illustration de couverture, exemplaires pour la BNF, protection des droits d’auteur etc…  la note peut vite grimper et j’ai l’impression de me trouver devant un mur.

Après quelques heures de désespoir et de découragement, j’ai décidé de me remettre sur les rails et d’aller jusqu’au bout, et deux voies s’offrent à moi.

  • Supporter à moi seule le cout de tout le projet, ce qui veut dire des mois et des mois d’économies, pas forcement facile, mais si j’échoue, les conséquences ne seront supportées que par moi.
  • Tenter le crowfunding ( cf my major company par exemple ) et demander de l’aide à de parfaits inconnus qui seront peut être séduit par mon projet. Cette seconde option me soulagerais d’un poids, mais elle m’angoisse aussi beaucoup.

Vous qui avez pu lire les premiers chapitres de cette saga, seriez vous prêt à m’aider afin de pouvoir la faire paraitre si jamais je choisi l’option du crowfunding  ?

J’arrive bientôt à la fin de ce premier tome qui devrait comporter environ 25 chapitres, soit un volume qui ferait dans les 350 pages dans son format d’édition. Je ne me lancerais pas avant d’avoir au moins finalisé le récit, mais je commence dès à présent à envisager ces options et à me renseigner.

Romantic roses hairstyle

Aujourd’hui, je digresse un peu de mes créations ordinaires pour saluer la performance d’une amie qui a réussi, sans crépage de cheveux, mais à grand renfort de laque, à réaliser cette coiffure malgré ma longueur.

 

Le Bal des Sans Visages

Parce que j’ai décidé de coudre toutes les tenues qui seront dans mes livres, j’ai entamé la robe d’Anaya pour le Bal des Sans Visage. Je ne sais pas du tout où je vais, comme souvent mais c’est agréable. Je crois que je commence à adorer la corseterie

 


Je dois encore poser toutes les baleines, et bien évidement j’ai commandé la mauvaise taille de baleines, mais c’est pas grave, le corset fonctionne déjà bien ^^

Previous Older Entries