Seriez vous prêt à …

Voilà, depuis que j’ai commencé à écrire la Lijhline, ça me travaille, j’ai l’impression de vraiment être arrivé à faire quelque chose de bien, de présentable, quelque chose qui pourrait plaire, même à ceux qui ne connaissent pas l’univers que je traine depuis tant d’années.

Je souhaite vraiment publier ce cycle, sans la pression d’une maison d’édition. Mais l’auto édition coute cher si on veut bien faire les choses. entre relecture, corrections, maquette, illustration de couverture, exemplaires pour la BNF, protection des droits d’auteur etc…  la note peut vite grimper et j’ai l’impression de me trouver devant un mur.

Après quelques heures de désespoir et de découragement, j’ai décidé de me remettre sur les rails et d’aller jusqu’au bout, et deux voies s’offrent à moi.

  • Supporter à moi seule le cout de tout le projet, ce qui veut dire des mois et des mois d’économies, pas forcement facile, mais si j’échoue, les conséquences ne seront supportées que par moi.
  • Tenter le crowfunding ( cf my major company par exemple ) et demander de l’aide à de parfaits inconnus qui seront peut être séduit par mon projet. Cette seconde option me soulagerais d’un poids, mais elle m’angoisse aussi beaucoup.

Vous qui avez pu lire les premiers chapitres de cette saga, seriez vous prêt à m’aider afin de pouvoir la faire paraitre si jamais je choisi l’option du crowfunding  ?

J’arrive bientôt à la fin de ce premier tome qui devrait comporter environ 25 chapitres, soit un volume qui ferait dans les 350 pages dans son format d’édition. Je ne me lancerais pas avant d’avoir au moins finalisé le récit, mais je commence dès à présent à envisager ces options et à me renseigner.

Advertisements

7 Comments (+add yours?)

  1. froufroudefalbala
    Oct 22, 2013 @ 14:57:25

    Bonjour,

    avez vous pensé aux “éditions du net” ??
    allez y faire un tour, c’est une édition gratuite et les lecteurs peuvent acheter une version ou papier ou numérique
    bonne découverte !

    ps : courage !

    Reply

    • nylh
      Oct 22, 2013 @ 15:40:41

      J’ai compulsé beaucoup de sites d’auto édition et de sites de publication “gratuites” de livres, dont celui là, mais je veux pouvoir garder un certain contrôle sur mes ouvrages, c’est peut être un peu égocentrique de ma part, mais je ne suis pas encore prête à lâcher mes “œuvres”. Quand je vois que la somme reversée à l’auteur varie entre 10 et 30%, ça me fait un peu tiquer ( je sais qu’il promettent des sommes allant jusqu’à 70% mais il s’agit des formats numérique et même si ça n’est pas écologique, je n’apprécie pas du tout le livre numérique et ne veut pas de ce support ). Rien n’est gratuit, ce qu’on avance pas en frais, on le paie forcement ailleurs (sur les ventes ou les services annexes ) sinon ces sites ne feraient pas de profits. Je n’ai pas la prétention de faire un best seller, ni de le voir diffusé à des milliers d’exemplaires. Je préfère une production restreinte sur laquelle je puisse garder un oeil, si j’arrive à vendre une trentaine de livres je serais déjà ravie.
      Je sais que je vais devoir faire des concessions sur certains points, mais pour le moment je me renseigne juste, histoire de mettre mes idées au clair.

      Reply

  2. froufroudefalbala
    Oct 24, 2013 @ 13:21:43

    bonjour,

    pour avoir déjà publié …. 10 à 30 % de rémunération c’est honnéte ! certains éditeurs refusent d’aller au delà de 5%
    et pour avoir testé les éditions du net, ils sont sérieux
    (et j’aime beaucoup votre univers)

    Reply

  3. BarbierB
    Oct 25, 2013 @ 15:28:25

    Je pense que le crowfunding est une chouette idée, mais je pense que ça ne marche que si on lances une grosse campagne de promo autour (sur tt les réseaux sociaux possible et imagniable, par ex, en espérant que tes potes et tes potentiels backers fassent généreusement tourner l’info également).

    Et la prise de risque est très minime pour les “backers”: si le projet ne lève pas les fonds espérés, l’argent des backers n’est pas débités. Ils sont déçus et c’est tout.
    Après c’est sûr qu’il faut tenir les délais et se blinder à avoir des gens qui de tte façons couinerons de mécontentement pour un rien, comme pour tout.

    Bref, moi et mes modestes capacités visuelles somme dispo pour tout coup de main, même si il ne s’agit que de backer ton projet 🙂

    Reply

    • nylh
      Nov 07, 2013 @ 12:04:54

      Helas je n’ai aucune vocation à sortir un best seller et je suis absolument nulle en auto promotion. C’est un peu le soucis, j’arrive à créer, mais vendre et mettre mon travail en avant, c’est presque une corvée insurmontable pour moi. Je vais me poser un peu et reflechir à toutes les possibilités. Le crowfunding est une idée assez séduisante mais je me sens quelque peu mal à l’aise de demander de l’argent à des inconnus et cas échant les décevoir si ce que je fais ne corresponds pas à leurs attentes …
      Enfin là je relache un peu la pression que je me suis mise toute seule. Il me reste encore deux chapitres à rédiger avant d’arriver à la conclusion de cette premiere partie.

      Reply

  4. orokasa
    Oct 27, 2013 @ 21:10:15

    Hello,

    Quoique tu choisisses, je pense que je ferais l’acquisition de tes ouvrages (et donc participerais au crowfunding) parce que j’aime beaucoup ton histoire !
    Par contre pour cette solution comme le dit “BarbierB”, si les sommes sont importantes, il faut une bonne campagne de communication et s’attendre à de l’impatience ou de mécontentement de la part des souscripteurs.
    Sinon pour le dépôt légal (que je connais puisque j’ai déjà déposé des documents à la BNF), l’un des critères d’obligation de dépôt, c’est qu’il soit édité à plus de 100 exemplaires (source : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/depot_legal/a.dl_livres_mod.html).
    Et si l’ouvrage est édité de 100 à 300 exemplaires, ce n’est qu’un seul exemplaire à envoyer. C’est déjà ça de moins à faire ^^

    Si je peux t’aider en quoi que ce soit, je suis là !

    Je te souhaite beaucoup de courage et de motivation pour la route que j’espère pas trop semée d’embûches.

    A plus,
    Oro

    Reply

    • nylh
      Nov 07, 2013 @ 12:06:44

      Merci c’est gentil, sinon oui,il faut que je me plonge plus en avant dans les textes concernant le depot de livres et les conditions. Je verrais ça à mon retour je pense.

      Motivation, je vais en avoir besoin plus d’une fois je pense, mais j’espere y arriver, peu importe la voie que je vais choisir.

      Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s