La chasse au canapé sauvage fût fructueuse

Et ce malgré le fait que la carcasse de l’animal ait été dépouillée plusieurs heures avant mon arrivée.

Je m’attaque donc cette semaine à la partie la plus délicate du costume, un mécanisme d’automate qui soit à la fois amovible, confortable et qui puisse donner une bonne illusion. Recemment un commentaire à propos du réalisme de certaines pièces m’a conforté dans mon désir de m’approcher au maximum d’un rendu coherent. Du coup j’ai reussi à patronner un plastron qui se place sous le corsage afin de recouvrir toute ma peau, mais je garde la colonne vertébrale et le mécanisme de la boite à musique en exterieur.

Le cuir est très sale ( les bonnes parties du canapé ayant été déjà prises il ne me restait que le dos ) mais il sera lavé et teint.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s