L’Arpenteuse

Ça y est, je suis lancée sur un nouveau projet (alors que j’en ai deux autres à finir avant ), avec un nouveau challenge. Créer une tenue complète sans acheter aucun tissus. C’est dur, mais je résiste. J’aime tellement le tissu.

Il y a d’ailleurs une contrainte supplémentaire concernant les tissus. rien de trop riche, tout en étant coquet. J’ai le droit à un seul tissu luxueux, à utiliser avec discernement donc. Il s’agit d’une arpenteuse (tome II du cycle Parezel ), une fille des rues, rabatteuse pour une maison close. De fait ça justifie totalement les sous vêtements apparents, tout en faisant en sorte que ça ne soit pas vulgaire ou provocateur pour l’œil contemporain. Haha, je vais enfin pouvoir porter ma combinaison 1900 en batiste et dentelles. Ou pas tout à fait. Le vêtement étant un peu fragile, j’ai décidé d’en faire une reproduction. Ça va être un travail très délicat, j’ai plus de 15m d’entredeux à poser. Ça plus le corset à faire, les jupons, le boléro, la châtelaine. Et une deadline pour peut être début novembre.

Je commence donc avec la découpe de ma combinaison ( une chute de batiste et des restes de raps utilisés pour le jupon de mon automate) et le corset ( trois chutes de tissus différents de projets avortés )

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s