Singer 15K – Roses and scrolls

C’est le printemps, le retour des vides grenier et des petits trésors chinés entre deux stands de vêtements pour enfants et de vieux tapis poussiéreux.  Et cette année, la saison commence très très fort.

Mon oeil de couturière l’a repéré de loin cette petite machine. De prime abord elle avait l’ir en bon état, la roue tournait même si elle était un peu dure, et quand le vendeur a annoncé le prix, je n’ai pas cherché plus loin, elle était à moi. Et Je crois que jamais je n’aurais fait une si bonne affaire. Après un petit décapage et un bon graissage, elle ronronnait sous mes doigts. Ca devait être une machine amoureusement entretenue qui a fonctionné très longtemps. D’après son numéro de série il s’agit d’une 15k produite en 1923 à Clydebank en Ecosse. C’est l’une des plus courante, dans les 250 000 modèles produits.  Elle a son bobineur et il fonctionne comme un charme bien que je pense devoir changer le caoutchouc. En cas de panne de courant je pourrais quand même continuer à coudre, si c’est pas merveilleux ?

Les dorures sont encore superbes

Et elle couds des points de moins de 1mm avec une facilité étonnante.

A gauche, du taffetas double, point le plus large (tension mal reglée) au point le plus petit.

A droite du voile de coton cousu avec mon pied plisseur en 1-3

Il y a encore pas mal de réglages à faire et j’espère trouver des accessoires et d’autres pieds pour la compléter.

Advertisements

1 Comment (+add yours?)

  1. Gaële
    Mar 18, 2015 @ 16:59:55

    Waouh, elle est superbe!

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s