Pousse la poussière sous le tapis

C’est fou ce que la poussière peut s’accumuler par ici. Mais il faut dire que j’ai plus ou moins abandonné ce blog au profit de ma page Facebook et de mon site internet.
Je ne suis pas sure de faire plus de mises à jour par ici.

Du coup, pour ceux et celles qui voudraient continuer à suivre mon travail, je vous invite à consulter ma page Facebook :

llacouv

Les Legendes d’Azcor

Et mon site internet ( toujours en construction , mais la boutique vient d’ouvrir )

J-pas si longtemps que ça …

Toujours autant de tumulte et peu de temps pour écrire, j’espere que tout sera plus calme d’ici la seconde moitié de l’année.
En attendant, une petite surprise que je prépare en collaboration avec un tas de gens formidables qui m’épaulent et me soutiennent dans cette aventure.

Dans le cadre du Bordeaux Geek Festival qui aura lieu le 14-15-16 mai 2016 sera organisé un défilé Les Légendes d’Azcor, en association avec le stand steampunk qui sera présent là bas. Vous pourrez y voir une grande partie des tenues que j’ai crée jusque là.

affichebgf.png

Mon niveau de stress est en train de dépasser des sommets …

Etude de marché

J’ai fait peu de mise à jour ici, les photos de mes travaux sont surtout sur Facebook, mais je vais tacher d’y remedier et faire un petit recapitulatif de tout cela d’ici quelques semaines.

En attendant, comme vous le savez, les Légendes d’Azcor sont en plein bouleversement. La création de l’entreprise est prévue d’ici quelques mois et le lancement se fera cet été.
En attendant les derniers réglages et afin de m’aider à y voir un peu plus clair,  un petit questionnaire à remplir pour me permettre de voir et d’anticiper les futurs demandes.

https://docs.google.com/forms/d/1Y4xQPiYQTX6wpg8Eo5Rxe7rFZB56V5qXyzfaxIl0H2s/edit#

( Pour la dernière question, le Genre, nous avons opté pour une question ouverte plutot qu’un H/F/Autre )

Et en bonus, voilà quelques photos de l’exposition au sein des Arts s’en mêlent le week end dernier. Beaucoup de stress mais une très joli evenement, avec des artistes de tout bord et une très bonne ambiance.

Corset mon amûûûûr …

En attendant de recevoir mes fournitures pour une grosse commande spéciale et secrète que je sens que je vais m’arracher la tignasse dessus mais c’est pour la bonne cause, je pratique un peu la corseterie et je fais des essais.

Mes ceintures de obi sont parfaites pour le corset, mais ne sont pas très faciles à travailler. Et encore, celles que j’ai utilisées sont les moins épaisses.

24097277789_41a0eb0808_z

Il me faut entre 6 et 7 heures pour coudre un corset / serre taille complet. Une heure étant dédiée aux finitions à la main. Et bon sang ce que c’est long et fastidieux !

24097279249_87b7f42069_z

Mais heureusement les coutures de la bande de biais étant internes, cela ne se voit pas.

24356762332_014b5ede07_z

Et donc voilà que je couds à la chaine pour tester mes patrons et calculer mon temps. Mais j’aime tellement ce type de vêtement. Ce que j’aime surtout, en dehors des matières, ça n’est pas la déformation du corps jusqu’à une taille ridiculement fine, mais l’aspect souligné de la silhouette. Quelque chose qui lisse le corps sans le rendre irréaliste.

Du coup j’essaie de travailler sur des corsets avec une réduction moindre. Les deux de gauches sont à mes mesures quant à celui de droite, il est destiné à une taille 42/44 et est un peu plus serré, mais il devrait rester confortable. Reste à trouver un cobaye pour faire les essais. 

Arpenteuse, guêtres et savon

Les titres de ces posts sont de plus en plus etranges, je sais, mais ça aura le mérite d’être clair. En premier lieu, j’ai fini mon arpenteuse, j’ai encore quelques petits soucis avec la couleur rose framboise de la ceinture tournure mais elle est complete. Reste à trouver quand la porter.

Concernant les guêtres. Après Geekopolis, je souhaite travailler sur un projet qui me tiens à cœur. Une petite série de guêtres faites en obi dont une partie de la vente sera réservée à des associations humanitaires. Mais ayant des mollets d’allumettes, je doute que mon patron actuel puisse aller à beaucoup. De fait, je lance un petit appel. quelques minutes de votre temps et un metre ruban pour me donner vos tour de mollet et de cheville. Cela me permettra de faire un petit barème pour créer des guêtres de tailles différentes. Et aussi de savoir si la preference va aux spats longues ou courtes. ^^ Et pour finir un petit tutoriel qui sent bon le savon… Ce qui est somme toute logique. Petit tutoriel utile et qui sent bon. Les restes de savons s’utilisent souvent en couture pour remplacer les craies de tailleur sur les tissus sombres. Ils font des traits nets et n’abiment pas le tissu, mais quand on a pas de reste de savons ou que des morceaux trop gros et bien, on se debrouille.

Les Légendes d’Azcor évoluent

Ce dernier mois a été assez difficile, mais je sais à présent vers quoi mon avenir professionnel se dirige. D’ici les prochaines semaines, je vais définitivement quitter mon ancien travail. Ça n’est pas sans regret ni inquiétude, mais poussée vers la sortie (un automate remplacé par une machine, quelle ironie….) il a bien fallu que je me décide.

Les Légendes d’Azcor, c’est un tout, un univers qui se décline dans beaucoup de domaines, l’écriture, le dessin, la photographie, les BJDs, et surtout la couture. Jusqu’à lors j’avais toujours cousu pour moi, parce que je ne sentais pas prête à coudre pour autrui, parce que je ne pensais pas être à la hauteur, parce que mon perfectionnisme maladif me laissait penser que ce que je faisais ne valait pas grand chose dans le monde “réel”. Je n’ai pas totalement effacé ces peurs de ma vie mais j’ai pris confiance en moi. J’ai beaucoup de lacunes encore, mais je pense que pour progresser, je dois passer un nouveau cap. L’annonce de la suppression de mon emploi a aussi beaucoup contribué à ma décision.
Voici mon tout premier prototype:

Un col à plastron 1900
Il est fait en percale blanche doublée de satin mat et de dentelle de coton. Rubans de satin noir et ornements rouages. L’arrière est fermé par trois pressions.

Il peut être porté sous un simple petit pull ou une robe décolleté.

D’ici les prochains mois, je commencerais à proposer des pièces et des modèles en petite série ou à la demande issu de deux lignes différentes. Certains ici qui connaissent mon univers et surtout les personnages de mes histoires réussiront sans trop de soucis à visualiser les deux gammes que je souhaite développer.

La Gamme Haru et la Gamme Askeli …. Je vous laisse donc deviner se qui se profile à l’horizon 2015