La Laborantine – costume complet

Finu, j’avais peur de ne pas être dans les temps mais je l’ai finalisée avec une semaine d’avance. Ca n’est pas exactement ce que j’avais en tête pour le costume de la Lijhline, mais ça s’en rapproche pas mal et j’aurais toujours possibilité de le moduler.


Il ne me reste qu’à me trouver une coiffure compatible avec le gibus ( il est un poil trop petit ) et ça devrait être bon pour le SteamTour de Bordeaux.

Advertisements

Laborantine – corset en cours

On avance on avance, je doute pouvoir finir tout les accessoires d’ici au Steamtour de Bordeaux, mais le costume devrait être fini d’ici là

Plus qu’un peu de repassage et finir le haut du corset afin que je puisse rester décente même en levant les bras.

J’ai eu la chance de trouver un sac de voyage fin XIXème début XXème avec nécessaire de toilette à un prix abordable et quatre seringues en verre. Ma Lijhline commence à prendre forme.

IMG_3304 IMG_3269

 

Le corset de la Laborantine

J’ai commencé à travailler une première moitié.

Je dois encore donner du volume sur le coté, changer les drapés de place pour donner plus d’ampleur sur les hanches, repositionner les jarretelles et finir de rattraper la “petite” erreur que j’ai faite en coupant le patron ( i.e, ne me rendre compte qu’une fois tout les morceaux taillés et assemblés que j’avais inversé la forme du bas du corset et que par conséquent les plis que je voulais donner ne correspondaient plus à rien. Il a fallu rattraper autrement ^^; )
Je dois aussi faire un petit coussin pour maintenir la tournure en place à l’arrière, mais ça donne une idée générale.

Et cerise sur le gâteau, j’ai trouvé quatre seringues anciennes en verre ( les explications viendront dans les prochains chapitres de la Lijhline) et un vieux sac de voyage 1900 en cuir à compartiments avec nécessaire de toilette.

La Laborantine

A peine rentrée je rempile sur un autre costume, celui de ma “Lijhline”, mon médecin des bas-fonds, issue du cycle des Parezel.

Juste un croquis rapide du design, il va changer au cours de la construction du costume mais se compose de 4 éléments, un boléro, un corset tournure à traine, un pantalon bouffant et une paire de guêtres, le tout en noir et blanc. Je voulais une tenue facile à porter et confortable, ne nécessitant pas le port de talons haut et pouvant se moduler facilement suivant la température

Le boléro avec manches à gigot froncées au centre et fermeture type blouse de médecin

Base de la tenue, complétée par un chapeau claque 1900. Il me manque à trouver une mallette en cuir noir type docteur et la remplir de quelques accessoires.

J’entame le corset dans une semaine, il me manque le busc et les biais de satin pour me lancer.